loading...
FR EN

Pollutions

Des résultats pour l'action

Étiquetage réglementaire des matériaux de construction et de décoration

L’étiquetage réglementaire des émissions dans l’air intérieur des matériaux de construction et de décoration, effectif depuis septembre 2013 pour tous les produits présents sur le marché français, permet de qualifier les émissions de dix composés organiques volatils (COV).


​​​​​​​​​​​​​​

​​​​​​​

Source: Pyres'com®

Dispositif de mesure et de visualisation du confinement de l’air intérieur

Le dispositif Class’air, développé par la société Pyres.com, est un appareil de mesure en continu des concentrations en dioxyde de carbone (CO2), de la température, de l’humidité relative et de la pression. Trois LED de couleur verte, orange et rouge, permettent d’indiquer l’état du confinement en temps réel. Un écran LCD en façade permet également d’afficher les données mesurées. Cet outil de mesure fiable et pratique est aussi un excellent outil pédagogique pour sensibiliser les occupants à la qualité de l’air intérieur, notamment sur la nécessité d’aérer les bâtiments.

​​​​​​​

La surveillance obligatoire de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public sensible

La loi portant engagement national pour l’environnement (2010) a acté le principe d'une surveillance obligatoire de la qualité de l'air dans les établissements recevant du public sensible. Cette surveillance, actuellement en place pour les lieux d’accueil de la petite enfance et les écoles, se fait selon deux modalités au choix du gestionnaire. Une évaluation des moyens d’aération (vérification de l’opérabilité des ouvrants, par exemple) est à réaliser dans tous les cas, quelle que soit l’option retenue.

Les prochains établissements concernés sont les collèges et les lycées (1er janvier 2020), puis le seront les piscines couvertes, les établissements pénitentiaires pour mineurs, les établissements d’hébergement de personnes âgées, les unités de soin de longue durée et les établissements d’accueil d’enfants et d’adultes handicapés (1er janvier 2023).

​​​​​​​

La surveillance obligatoire de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public sensible

La loi portant engagement national pour l’environnement (2010) a acté le principe d'une surveillance obligatoire de la qualité de l'air dans les établissements recevant du public sensible. Cette surveillance, actuellement en place pour les lieux d’accueil de la petite enfance et les écoles, se fait selon deux modalités au choix du gestionnaire. Une évaluation des moyens d’aération (vérification de l’opérabilité des ouvrants, par exemple) est à réaliser dans tous les cas, quelle que soit l’option retenue.​​​​​​​

​​​​​​​

Les établissements sanitaires et médico-sociaux seront concernés le 1er janvier 2023...

Les prochains établissements concernés sont les collèges et les lycées (1er janvier 2020), puis le seront les piscines couvertes, les établissements pénitentiaires pour mineurs, les établissements d’hébergement de personnes âgées, les unités de soin de longue durée et les établissements d’accueil d’enfants et d’adultes handicapés (1er janvier 2023).