loading...
FR EN

CAMPAGNES

Etude de la précarité énergétique

Une étude sur la précarité énergétique des ménages français

Réalisée entre 2003 et 2005, la première campagne nationale « logements » a fourni une première photographie de la pollution de l’air intérieur dans le parc de logements français. La richesse des informations collectées a permis d’exploiter les résultats sous d’autres angles et d’aborder d’autres thématiques, comme celle de la précarité énergétique. Une variable de précarité énergétique potentielle a été créée en tenant compte du niveau de vie des ménages, et de la fréquence et de l’intensité des dépassements de la température intérieure par rapport à une température de confort fixée. A partir du score de précarité énergétique calculé pour chaque logement, un groupe de ménage potentiellement précaire a pu être identifié et ses caractéristiques examinées par rapport à celles des ménages non précaires. Des relations déjà connues relatives à la précarité énergétique ont été confirmées comme le type de ménage touché, l’âge ou l’état des logements, tandis que des informations nouvelles ont été mises en lumière comme la typologie ou l’équipement des logements. Enfin, des relations en contradiction apparente avec la littérature scientifique sont aussi apparues, comme la présence d’humidité et de moisissures qui ne semble pas être spécifique des ménages précaires.