loading...
FR EN

CAMPAGNES

Piscines couvertes

Les piscines couvertes : une pollution de l'air intérieur spécifique

Dans le cadre du programme de l’OQAI concernant les lieux de vie fréquentés par les enfants, une étude a été menée sur la qualité de l’air dans les piscines couvertes.

Les objectifs étaient notamment de réaliser une recherche bibliographique sur les niveaux de pollution dans l’air des piscines en France et à l’étranger et de recueillir auprès d’un échantillon de piscines couvertes des données sur leurs caractéristiques, les types de traitements utilisés, les niveaux de pollution et la fréquentation des enfants (0-18 ans).

​​​​​​​

Des composés identifiés dans l'air au-dessus des bassins...

La recherche bibliographique a mis en évidence que les composés les plus étudiés dans l’air au-dessus des bassins sont la trichloramine et le chloroforme (produits qui dérivent du chlore, largement utilisé dans la désinfection de l’eau). La trichloramine a des effets irritants reconnus. Quant au chloroforme, il est reconnu cancérogène probable pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Une enquête par questionnaire a également été réalisée auprès de 500 piscines échantillonnées en fonction de leur localisation géographique et de leur nombre de bassins afin de recueillir leurs caractéristiques. Cette étude suggère que très peu de données sur la qualité de l’air sont disponibles auprès des établissements, mais apporte des éléments utiles pour l’amélioration des situations de pollution dans les piscines (qualité de l’eau et de l’air).

Découvrez le rapport "Les piscines couvertes en France - caractéristiques, fréquentation et qualité de l’air" dans la section "A télécharger" au bas de cette page.

​​​​​​​

La contamination de l'air par les sous-produits de désinfection

La contamination de l’air des piscines par les sous-produits de la désinfection par le chlore est directement issue des bassins. Dans l’eau, les réactions du chlore sur la matière organo-azotée apportée par les baigneurs (sueur, urine, cosmétiques….) ont fait l’objet de nombreux travaux de recherches au LERES (EHESP). Ces travaux ont permis d’identifier les sous-produits formés dans l’eau et susceptibles de se transférer dans l’air. On compte parmi ces substances la trichloramine (NCl3) et les trihalométhanes (THM), regroupant le chloroforme, le bromodichlorométhane, le dibromochlorométhane et le bromoforme.

En 2010, des travaux de recherche entre l'OQAI et le LERES...

Ce travail de recherche avait pour objectif de contribuer à améliorer les connaissances relatives à la contamination de l’atmosphère des piscines couvertes par les sous-produits de désinfection de l’eau des bassins. Les principaux points examinés portaient sur les concentrations en trichlorure d’azote (NCl3) et en trihalométhanes (THM) dans l’air et sur les principaux déterminants de cette pollution.

​​​​​​​Pour aller plus loin, découvrez le rapport "Détermination de la contamination de l'air intérieur des piscines par les sous-produits de désinfection" dans la section "A télécharger" au bas de cette page.


Popup Cookie Consent Box