loading...
FR EN

CAMPAGNES

Campagne nationale Logements 2

La CNL 2 : une nouvelle campagne nationale dans les logements

Plus de 15 ans après la première campagne nationale Logements menée par l’OQAI, le parc de logements et les habitudes de vie des Français ont évolué, tout comme les matériaux de construction et les produits de grande consommation avec l’incorporation de nouvelles substances dans leur composition. C’est un enjeu majeur, en termes de santé comme de confort, chacun passant en moyenne 16 heures par jour à son domicile.

Fin 2020, l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur – OQAI - et ses partenaires lançaient la nouvelle Campagne Nationale Logements dite CNL2, visant notamment à mettre à jour les connaissances sur la qualité de l’air dans l’habitat et disposer ainsi des données utiles à l’évaluation des risques sanitaires pour la population. Un enjeu majeur, en termes de santé comme de confort, chacun passant en moyenne 16 heures par jour à son domicile.

                                                                        Plaquette de présentation de la CNL2 pour le recrutement des logements
​​​​​​​

Quelques chiffres clés de la campagne nationale Logements 2

La campagne nationale logements n°2 vise notamment à établir une distribution des différents indicateurs de qualité de l’air à l’échelle du parc national de résidences principales en France métropolitaine continentale, avec une précision relative de 10% pour les polluants jugés prioritaires.

Sur la base de l’échantillonnage réalisé pour l’enquête européenne de santé EHIS 2019, près de 3700 foyers susceptibles de participer à la CNL2 ont été identifiés en France métropolitaine continentale pour un objectif de 600 enquêtes. Ces foyers répartis dans 20 zones d’enquêtes ont été contactés en présentant en détail le dispositif. 750 foyers ont finalement donné leur accord pour participer à la campagne.

​​​​​​​

Les capteurs connectés font leur apparition dans les campagnes de l'OQAI !

Les enquêtes de terrain, composées de deux visites espacées de 7 jours, ont été réalisées en région par des équipes partenaires composées de deux techniciens-enquêteurs formés par le CSTB. Elles se sont déroulées selon deux vagues : une première vague entre novembre 2020 et décembre 2021 et une deuxième vague entre janvier 2022 et février 2023. Dans chaque logement, deux pièces ont été instrumentées (le séjour et la chambre principale) et de nombreux paramètres ont été mesurés dans l’air: composés organiques volatils (COV), pesticides (dans l’air et les poussières), composés organiques semi-volatils (COSV), particules (fraction PM2,5), dioxyde d’azote (NO2), paramètres de confort (CO2, température, humidité), radon, mesures de débit aux bouches de ventilation, entre autres.

​​​​​​​

Les appareils de mesure sont protégés par un portoir spécifique
​​​​​​​

La campagne associe la mise en place d’instruments de mesure au domicile et l’administration de questionnaires.

Les résultats des mesures permettront d’établir des distributions de concentrations observées au niveau national à l’échelle du parc de logements, dans l’air et les poussières déposées au sol. Des analyses statistiques sont actuellement mises en œuvre pour valider les combinaisons d’informations entre données de mesure et de questionnaires.

Des capteurs connectés ont également été déployés pour documenter la variation de la qualité de l’air intérieur sur la semaine d’enquête.

Plus de 570 logements enquêtés avec une moyenne de 20 enquêtes par mois

Le démarrage du terrain de la campagne CNL2 s’est déroulé en pleine période de crise sanitaire. Les toutes premières enquêtes, fin 2020, ont été réalisées lors du deuxième confinement national pendant la période du 30 octobre au 15 décembre 2020. Malgré ce contexte particulier, à la fin de la campagne de terrain le 28 février 2023, 571 enquêtes ont été réalisées, ce qui correspond à un taux de réalisation de 95,2 % par rapport à l’objectif initial de 600 logements. Sur ces 571 enquêtes, 275 ont été réalisées en vague 2, c’est-à-dire depuis le début de l’année 2022.

Sur l’ensemble de la campagne, le rythme était en moyenne de 20 enquêtes par mois.

​​​​​​​

Répartition des enquêtes réalisées par zone d’enquête à la fin de la phase "terrain"

Les premiers résultats bientôt disponibles !

Une trame automatisée de rendu des résultats individuels aux participants a été élaborée par l’équipe projet. La validation des données de la vague 1 est presque finalisée et devrait très bientôt permettre de générer les premiers rendus de résultats pour diffusion aux ménages enquêtés.

L’état descriptif de la qualité de l’air dans les logements en France pour la période 2020-2022 devrait être rendu publique dans le courant de l’année 2024.

​​​​​​​

Une campagne financée par les ministères de l'Environnement, du Logement et de la Santé et par l'ADEME

La campagne nationale Logements 2 est principalement financée par les ministères en charge de l’Environnement, du Logement et de la Santé, ainsi que l’Agence de la transition écologique (ADEME). D’autres partenaires ont également apporté leur contribution.​​​​​​​

​​​​​​​

Santé Publique France et l'Anses parmi les nombreux partenaires

Cette campagne a été menée en partenariat avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) via son dispositif de phytopharmacovigilance (PPV), pour l’analyse des pesticides dans l’air et les poussières, Santé publique France, pour déterminer les liens entre la pollution de l’air intérieur et la santé des ménages, l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), pour enrichir la connaissance sur les niveaux d’exposition au radon dans les logements notamment dans les zones à faible risque (zones 1 et 2), et l’Université de Lille pour le volet « Moisissures ».

Pour l’échantillonnage des logements, la campagne a bénéficié du concours de la Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (DREES) et de l’Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé (IRDES).


Pour plus de renseignement sur la Campagne Nationale Logement 2, contactez Virginie Desvignes ou Driss Samri via le formulaire de contact

Popup Cookie Consent Box